Bilan 2017 de l’éducation 3.0 en France

Sharing is caring!

L’éducation est l’un des domaines qui profitent le plus des innovations digitales. Les différents acteurs du secteur prennent conscience qu’une mutation profonde des différents métiers de l’enseignement est nécessaire pour avancer, et s’ouvrent peu à peu à de nouvelles façons d’apprendre.

Les apports de l’Edtech ou la fusion de l’éducation et de la technologie

Bien que ce secteur soit très en retard en matière de digitalisation, le constat 2017 est pourtant sans appel. L’Edtech a un grand avenir devant lui. Les plateformes d’éducation et de formation en ligne ont explosé en raison des nombreux avantages qu’elles apportent. Tous les acteurs du milieu reconnaissent la nécessité de la digitalisation de l’éducation. Même l’État participe en intégrant 500 écoles et collèges à un programme de numérisation à l’échelle nationale.

Les élèves ne sont plus de simples spectateurs et auditeurs. Sur Adways par exemple, des solutions interactives sont proposées pour permettre aux étudiants de rentrer au cœur d’une vidéo de cours et de laisser leur commentaire ou de participer en live comme dans une salle de classe traditionnelle. Un grand nombre de startups propose désormais des tutoriels d’auto-apprentissage.

Les élèves de ces plateformes sont préparés aux nouveaux métiers numériques notamment parce que certaines startups leaders dans leur branche comme OpenClassRoom deviennent des partenaires privilégiés de différentes institutions telles que Pôle Emploi.

En France, près de 7 millions d’élèves se rendent chaque jour à l’école, sans compter le nombre d’étudiants qui tous les ans sont obligés d’engager d’énormes frais pour rejoindre leurs établissements supérieurs. Grâce aux avancées technologiques, plusieurs startups Edtech proposent de nouvelles solutions pour soulager les apprenants et alléger le travail des enseignants.

Les startups Edtech qui réinventent l’apprentissage en 2017

Les exemples de jeunes pousses qui œuvrent pour une éducation nouvelle ne manquent pas.

UNOW est la startup spécialisée dans les MOOCs en ligne. Ces formations à distance permettant d’accueillir un très grand nombre de participants offrent un excellent moyen d’acquérir de nouvelles compétences en apprenant à son propre rythme. L’encadrement, la communauté d’entraide et la flexibilité de ces MOOCS sont une motivation supplémentaire pour les étudiants qui doivent concilier travail et études ou ceux qui jonglent entre vie de famille et formations professionnelles.

SPEAKEN est une application 100 % mobile offrant une dimension internationale à l’apprentissage des langues en appliquant la méthode du « speed language learning ». Désormais, depuis votre smartphone, il est possible d’échanger en chat vidéo ou audio avec des gens du monde entier pour améliorer la maîtrise d’une langue. Sur un concept similaire, la startup YES’N’YOU permet aussi à tous de pratiquer n’importe où, n’importe quand tout en proposant une évaluation du niveau de chaque participant.

KWYK a été créé en 2001 pour aider les enseignants à donner des devoirs à la maison personnalisés aux élèves. Dans un souci de prendre en considération les faiblesses de chacun, les professeurs peuvent créer et distribuer des devoirs individualisés rapidement et facilement sur la plateforme. Il lui suffit de choisir la thématique et les exercices proposés dans la base de données de la plateforme, régulièrement mise à jour. Le concept se démocratise puisqu’il permet d’éviter les devoirs communs et les recopiages infructueux pour l’élève.

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *