Le business de la vente de voiture en ligne en plein essor

Sharing is caring!

Les sites de petites annonces en ligne sont un business model florissant qui touche différents secteurs. Celui de l’automobile notamment n’a pas échappé à la règle avec le changement des habitudes de consommation des internautes et l’apogée de l’ère numérique. Zoom sur ce marché en plein essor.

Le business de la vente de voiture en ligne

On assiste depuis quelques années à un boom des startups de vente de voiture en ligne. Valorisées et plébiscitées, ces startups réalisent des levées de fonds spectaculaires. Elles deviennent ainsi des rivales sérieuses pour les circuits de distribution classique à tel point que les constructeurs et les concessionnaires ont décidé d’y investir plus sérieusement. C’est le cas notamment du groupe PSA qui offre aux automobilistes la possibilité de commander leur véhicule neuf en ligne. Une décision inévitable puisque la firme estime que 90% de leur clientèle initie leur achat sur internet et que d’autres grandes marques comme Smart ou Volkswagen ont déjà sauté le pas, dans leur zone respective.

Le marché de l’automobile français se digitalise

Aujourd’hui, les marchés de l’automobile les plus importants ne peuvent survivre sans leur réseau de startups locales spécialisées dans la vente en ligne. Renreche en Chine, Shit aux USA ou l’Allemande Auto1, sont devenues de véritables «licornes » dans leur domaine spécifique.

En 2017, le marché de l’automobile français a enregistré une hausse de 4.7% soit plus de 2 millions de voitures particulières ayant fait l’objet d’une transaction. Ces bons résultats seraient dus en grande partie à de nouvelles méthodes d’achat. Les particuliers sont de plus en plus nombreux à avoir recours aux plateformes de ventes de véhicules en ligne qui disposent de sérieux atouts pour les séduire.

Des plateformes efficaces et performantes

Ces places de marchés sont des lieux de rencontres et d’échanges entre les acheteurs et les propriétaires de véhicule à vendre, leur permettant de faire des transactions en toute sécurité et en toute simplicité. Commander une voiture sur ces plateformes est désormais chose aisée comme on commande un livre sur Amazon.

Les startups s’attaquent également à toutes les marques et tous les modèles, depuis les plus luxueuses aux plus populaires, des autos d’occasions aux véhicules neufs, des véhicules de tourisme aux utilitaires.

En effet, non seulement ces plateformes sont faciles à manipuler, mais elles permettent aussi d’avoir des prix plus attractifs sur une plus large gamme de véhicules. La comparaison des modèles concurrents ou des prix pour un même modèle de véhicule est devenue une pratique courante proposée par le mandataire auto. Sur Briocar par exemple, une Nissan Juke d’occasion se vendra 13980  € comparé à 16280 € en neuf.

La plateforme propose des services pour accompagner vendeur et acheteur. Il est donc possible d’avoir l’avis d’un expert afin d’effectuer un achat sûr, mais également moins cher. Le mandataire auto propose des tarifs inférieurs à ceux pratiqués en points de vente ainsi qu’un large choix sur les possibilités de financement.

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *